Bonjour,

 

Dans une société de consommation, sans faire trop attention, nous nous habituons à avoir une valeur marchande en fonction de notre emploi (si ce n’est pas notre salaire) et du niveau que nous atteignons dans la société ou au moins dans la structure à laquelle nous appartenons (entreprise, église…). La valeur que nous avons aux yeux de Dieu nous est donnée par le sacrifice de Jésus. Plus nous considérons le Christ, plus finalement son sacrifice nous donne notre véritable valeur. C’est pourquoi, plus le Seigneur Jésus a de l’importance pour nous et nous le considérons, plus finalement, nous pouvons comprendre le prix que nous avons aux yeux de Dieu et nous respecter. Mais aussi, plus nous voyons combien l’autre, tous les autres un par un, a une valeur infini. N’y a-t-il pas un chant qui dit : « Cherchons-les ! Cherchons-les ! Savons-nous le prix d’un âme ? » Et nous sommes alors entrainé à les choyer, leur rendre leur dignité, les inviter au banquet de noce de l’agneau… et à agir selon le principe de David par rapport à Saül : « comme aujourd’hui ta vie a été d’un grand prix à mes yeux, ainsi ma vie sera d’un grand prix aux yeux de l’Éternel et il me délivrera de toute angoisse. » 1 Samuel 26:24

Dieu ne dit-il pas à chacun de ses enfants : « Parce que tu as du prix à mes yeux, Parce que tu es honoré et que je t’aime, Je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie. » Isaiah 43:4

 

Que l’amour de Dieu pour chacun ne nous laisse pas indifférent, et l’étude de Sa Parole, nous rende attentionné aux plus démunis.

Fraternellement,

 

Jean-Guy Presles

Télécharger (DOC, 44KB)

Télécharger (DOC, 47KB)

Copyright © 2014 Église Adventiste du 7ème jour de Strasbourg.