Bonsoir,

 

Le sanctuaire et son rituel annuel est pour beaucoup incompréhensible. Nous pouvons en saisir la profondeur et la portée en revoyant l’enseignement donné par le millénium dans Apocalypse 20. Le temps de Dieu n’étant pas le nôtre, le millénium permet d’appréhender le relief temporel qui se retrouve dans le service annuel du Yom Kippour de Lévitique 16. Je vous encourage donc à voir ou revoir cet enseignement avec ce qui se passe avant, pendant et après les mille ans. Avec la perspective de la finalité : la fin du conflit, la fin de la révolte et du péché, il est plus facile de comprendre que le Christ veut entreprendre une œuvre complète de purification des cœurs et qu’il est le seul à pouvoir l’accomplir.

C’est pourquoi, l’aspect central et sans cesse redit dans la Bible, c’est que le Christ « par la grâce de Dieu, a souffert la mort pour tous. » (Hébreux 2:9 ) Il y a là une injustice qui ne devrait pas nous laisser indifférent lorsque l’on considère que ses motivations sont uniquement son amour pour nous et sa volonté de vivre éternellement avec ses créatures rachetés.

Il nous demande de l’aimer de tout notre cœur, est-ce si dure que cela ? C’est impossible pour des cœurs orgueilleux, mais pour ceux qui se laissent toucher par l’Esprit, alors rien est impossible….

 

Que les études quotidiennes ne vous laissent pas indifférents envers Celui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, bonne étude, bon sabbat, bien fraternellement à vous,

 

Jean-Guy Presles

Télécharger (DOC, 42KB)

Télécharger (DOC, 46KB)